Choisir sa VMC !

L’air que l’on respire dans nos habitations serait plus pollué que l’air extérieur. Renouveler l’air à l’intérieur de votre logement est donc primordial.

Pour cela, il existe plusieurs sortes de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Nous allons vous donner toutes les informations pour bien choisir votre système de ventilation en fonction de vos besoins.

Il existe trois sortes de VMC. Les VMC simple flux autoréglables, les VMC hygroréglables et les VMC double flux. Ces systèmes n’offrent pas le même niveau de confort ni d’économies.

La VMC simple Flux Autoréglable

A partir de 70.60 € TTC, ce type de VMC est un faible investissement en rénovation et est vite amortie.


L'air neuf pénètre par des entrées d'air autoréglables placées au dessus des fenêtres (chambres, séjour...).


L'air sortant est extrait des pièces dites humides (salle de bains, WC, cuisine...) par des bouches reliées directement au groupe avec des gaines souples ou rigides.

Elle assure un renouvellement permanent de l'air. Il peut être plus important en fonction de la puissance du moteur de la VMC choisie ou du diamètres des conduits. Tout dépend du nombre et du volume des pièces où sont installées les bouches d'extraction.
Installation facile.

vmc-simpleflux-mon-habitat-electrique.jp

La VMC simple flux Hygroréglable

Avantages : Bonne qualité de l'air et économie d'énergie.

Retour sur investissement rapide (moins de consommation électrique qu'une VMC double flux)

L'air se régule automatiquement en fonction de l'hygrométrie de l'air intérieur (teneur en eau).

La différence avec une VMC autoréglable est que les bouches hygroréglables s'ouvrent grâce à des membranes qui se dilatent selon l'humidité ambiante.

Exemple de Kit : VMC Hygrocosy simple flux basse conso pour T3/T7 - 412253 - Atlantic

Les + produit : 

  • VMC simple flux hygroréglable
  • Pour installation Hygro (typoe A et B)*
  • Adapte ses débits à votre mode de vis
  • Idéal neuf et rénovation
  • Motoventilateur basse consommation à action EC
  • Consommation en hygro B : de 7,6 à 13,3 W-Th-C
  • Economies d'énergie : jusqu'à 180 €/an d''économie (par rapport à un système autoréglable)
  • Système de fixation rapide et étanche des conduits Twist & Go (collier de serrage fournis)
  • Piquages démontables(y compris cuisine et rejet) : 6 sanitaires Ø 80 (avec 4 bouchons), 1 cuisine : Ø 125, 1 rejet : Ø 160.
  • Bornier électrique automatique et accès au capot sans vis pour un raccordement électrique simplifié
  • Fixation murale ou suspendue (cordelette montée d'usine)
  • Jusqu'à 180€ /an d'économies (par rapport à un système autoréglable)
  • Grand confort acoustique (seulement 23dB (A) de pression acoustique à 2 m de la bouche cuisine, soit le niveau sonore d'une chambre à coucher
  • Caisson plastique (poids : 2 kg)

Quelle est la différence entre un VMC Hygroréglable A et B ?

Hygroréglable A

L'air entre dans le logement via des entrées d'air autoréglables. Ces entrées ne sont pas sensibles à l'humidité mais uniquement à la pression.

L'entrée d'air est constante et peux engendrer du gaspillage en chauffage...L’air chaud intérieur va donc plus circuler avec une hygro A et nécessiter de plus chauffer alors qu’une hygro B devrait logiquement permettre des économies de chauffage

On choisira cette solution pour de la rénovation (bâtiments collectifs, tertiares...)

Pour résumer voici la configuration type : Une VMC hygro A correspond à une installation de type Caisson + Bouches hygroréglables + entrées d’air autoréglables.

Hygroréglable B

Les entrées d'air sont sensibles à l'humidité ambiante. Il y a donc moins de perte de chaleur donc plus d'économies d'énergies.

Le budget est plus conséquent que pour Hygro A mais il convient parfaitement pour des logements neufs.

Une VMC hygro B correspond à une installation de type Caisson + Bouches hygroréglables + entrées d’air hygroréglables.

  • La VMC double flux

 Nous contacter pour un devis - Nos experts sont disponibles pour toutes demandes.

Les VMC double flux offrent quant à elles un véritable contrôle des débits d’air, à la fois entrant et sortant. Elles récupèrent les calories de l’air vicié extrait pour les transmettre à l’air neuf entrant qui arrive ainsi quasiment à température dans le logement. Cette fonction limite au maximum les déperditions d’énergie liées au renouvellement de l’air. Mais elle évite aussi la sensation de courant d’air froid. Autre avantage : des filtres sur les entrées d’air empêchent les pollens et autres polluants extérieurs d’entrer à l’intérieur du logement (idéal pour les personnes allergiques).

A choisir : si vous avez un budget raisonnable et que vous souhaitez faire des économies d’énergie rapidement tout en bénéficiant d’une bonne qualité d’air. Moins chère qu’une VMC double flux, la VMC hygroréglable vous garantit un fonctionnement plus économe qu’une VMC simple flux classique.