La norme RT 2012

La RT 2012 entrée en vigueur pour tous les permis de construire depuis le 1er Janvier 2013 à pour objectif de limiter la consommation d’énergie à 50 KWhep/m²/an.

Les exigences de la RT 2012

La RT 2012 s’applique pour toute construction neuve en se basant sur le cumul de consommation du chauffage, de l’eau chaude sanitaire, du refroidissement (climatisation), des auxiliaires et de l’éclairage.

 La RT 2012 est basée sur 3 exigences de performance traduites en 3 indicateurs :

 Bbio : la conception bioclimatique

 Exigence sur la valeur des consommations maximales en énergie primaire : chauffage, refroidissement, éclairage, production d’eau chaude sanitaire, auxiliaires tels que pompes et ventilateurs

 CEP max : consommation maximale d’énergie primaire

Exigence de limitation des besoins en énergie du bâtiment

 Indice Tic : Confort d’été

Exigence de confort d’été sur la température intérieure conventionnelle dans les bâtiments non climatisés

Les avancées de la RT 2012

Améliorer l’isolation de la maison, améliorer la performance du bâtiment (traitement des ponts thermiques, énergie renouvelable, ventilation, vitrage, étanchéité à l’air, bioclimatique, matériaux renouvelables).

Quant à la maitrise des coûts de construction, le bénéfice final pour le consommateur est estimé entre 5 000 et 15 000€ sur 20 ans.

Points Clés

Bénéfices

 

Affichage et mesure de la consommation :

Système permettant :

-De mesurer ou d’estimer la consommation d’énergie

-D’informer dans le volume habitable les occupants, a minima mensuellement de leur consommation d’énergie selon la répartition suivante : chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, réseau prises électrique, autres

 

-Sensibilisation aux consommations grâce à la visualisation en ambiance

-Comprendre et modifier les habitudes de vie pour optimiser les consommations

-Economies d’énergie sur tous les postes jusqu’à 10%

Jusqu’à 10% D’économie d’énergie

Chauffage, gestion et optimisation :

Une installation de chauffage comporte un ou plusieurs dispositifs d’arrêt manuel et de réglage automatique en fonction de la température intérieure du local

-Régulation en fonction de la température intérieure pour garantir le confort des occupants

-Programmation et optimisation énergétique valorisées dans le calcul RT 2012 pour s’adapter au rythme de vie des occupants

 

Jusqu’à 30% d’économie d’énergie

Energies renouvelables et eau chaude sanitaire :

Toute maison individuelle doit recourir à une source d’énergie renouvelable pour la production d’eau chaude sanitaire : chauffe-eau solaire individuel, chauffe eau thermodynamique, réseau de chaleur, contribution des ENR au bâtiment, chaudière à micro-cogénération

-Gestion tarifaire de l’appoint électrique du CESI ou chauffe-eau thermodynamique dans les maisons individuelles

-Gestion tarifaire du chauffe-eau électrique dans le collectif

Jusqu’à 10% d’économie d’énergie

Ouvrants, confort d’été :

Les baies de tout local destiné au sommeil et de catégorie CE1 sont équipées de protections solaires mobiles, de façon à ce que le facteur solaire des baies soit inférieur ou égal au facteur solaire défini dans la RT 2012

(CE concerne quasiment tous les locaux)

-Confort  thermique et visuel à l’intérieur du logement, été comme hiver

-Réduction de l’inconfort d’été

-Economies d’énergies en hiver sur le poste jusqu’à 10%

Jusqu’8% d’économie d’énergie

Eclairage, adapté au juste besoin en résidentiel collectif :

Les circulations et parties communes intérieurs et les parcs de stationnement couverts comportent un dispositif automatique permettant, lorsque le local est inoccupé de :

-Soit l’abaissement de l’éclairage au niveau minimum réglementaire

-Soit l’extinction des sources de lumière, si il n’y a pas de réglementation

-Et lorsque le local a accès à l’éclairage naturel, l‘extinction automatique du système d’éclairage dès que l’éclairement naturel est suffisant

-Confort d’utilisation (plus besoins d’interrupteurs)

-Sécurité pour les usagers (niveau de luminosité toujours suffisant)

-Economies d’énergie sur le poste éclairage jusqu’à 25%

Jusqu’à 15% d’économie d’énergie

Production d’électricité :

La consommation conventionnelle d’énergie (chauffage, refroidissement, production d’eau chaude sanitaire, éclairage artificiel, auxiliaires) avant déduction de la production d’électricité à demeure, est inférieure ou égal à : Cepmax + 12KWhep/m²/an

-Contribuer à l’objectif « 20% de production d’énergie réalisé par des énergies renouvelables »

-Contribuer à l’objectif « réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre »

 

Etanchéité à l’air du bâti :

La perméabilité à l’air de l’enveloppe sous 4 PA est inférieur ou égal à :

-0.6m³/(h.m²) de parois déperditives, hors plancher bas, en maison individuelle ou accolé

1m³/(h.m²) de parois déperditives, hors plancher bas, en bâtiment collectif d’habitation

-Mise en place d’une ventilation double-flux

-Réduction des fuites d’air liées au passage des équipements électriques grâce à une mise en œuvre soignée

 

Les Obligations

-          Boites d’encastrement étanches

-        Gestionnaire d’énergie (visualisation des consommations chauffe électrique, chauffe eau thermodynamique,                  prises, autres)

-        Parafoudre suivant carte ci-dessous

-        2 prises modulaires dans le tableau

Parafoudre - Carte de France